Charlotte de Turckheim : sa violente charge contre la grossophobie à la télévision
Le closer, 22 décembre 2021

Turckheim s'est confiée auprès de Télépro sur les discriminations que subissent les personnes en surpoids, notamment dans le monde de la télévision.

Pour voir l'image plein grandeur

Sujet:Je m'évertue à le dire depuis 1997

On peut y lire:

Prochainement à l'affiche de Mince alors 2!, Charlotte de Turckheim s'est confiée auprès de Télépro sur les discriminations que subissent les personnes en surpoids, notamment dans le monde de la télévision.

"Il y a une discrimination à l'embauche quand on est différent". Star du petit et grand écran après avoir débuté sa carrière sur les planches pour des one woman show, Charlotte de Turckheim revient avec Mince alors 2!, la suite tant attendue de son film Mince alors !, sorti en 2012. Comédienne et réalisatrice, elle reprend ainsi son rôle d'Isabelle, qui décide avec sa nièce, jouée par Lola Dubini, d'ouvrir un centre de cure en Provence. L'occasion notamment pour elle de mettre en avant des personnes en surpoids, qu'elle trouve pour sa part trop absents du monde du cinéma et de la télévision en général. "À compétences égales, on prend le mec mince plutôt que le mec gros", déplore ainsi la comédienne auprès de Télépro.

Réputée pour ne pas avoir la langue dans sa poche, l'ancienne sociétaire des Grosses Têtes auprès de Philippe Bouvard et ancienne protégée de Coluche tacle que le monde de la télévision est finalement "grossophobe comme toute la société". "On a du mal avec la différence en règle générale et je ne trouve pas que ça ait beaucoup changé en dix ans", précise Charlotte de Turckheim, qui salue toutefois "des choses qui se sont améliorées", comme le fait de pouvoir "trouver des vêtements dans toutes les tailles dans presque toutes les marques". "Mais la représentation de la différence n'est pas géniale je trouve encore", ajoute-t-elle. Mais pour l'actrice et réalisatrice, qui admet avoir commencé à prendre du poids à 50 ans, ces décisions ne viennent pas des chaînes, mais bien du public lui-même.

Charlotte de Turckheim "sidérée" par le manque de représentation

"En fin de compte, on est un peu nos pires ennemis, on n'ose pas en parler, on s'écrase un peu quand on n'est pas dans les journaux féminins. Moi, je suis sidérée du peu de représentation de la différence dans les journaux féminins. Là aussi, j'aimerais qu'ils se bougent un peu", admet-elle, soulignant qu'il s'agit par ailleurs d'un "cercle vicieux parce que s'ils ne mettent pas une super belle fille dans une émission télé, ils ont l'impression que ça va être moins regardé". "C'est pareil pour les mecs. Je pense qu'aujourd'hui les gens seraient vachement sensibles de voir un mec un peu rond, vachement sympa. Mais il faut le réclamer", conclut-elle, espérant malgré tout un changement de point de vue.

Charlotte de Turckheim sidérée par le manque de représentation à la télévision.

Mon commentaire

Même si j'ai toujours été seul à manifester lors des galas de la télévision depuis 24 ans « Pour plus de femmes rondes à la télévision », il y avait sans doute et il y a toujours beaucoup de personnes qui étaient et qui sont d'accord avec moi.

Est-ce que l'opinion des patrons de la télévision a évolué depuis 1997 ? Pas vraiment. On parle plus de grossophobie et de diversité corporelle dans les talk-shows, mais on ne fait qu'en parler. Leur définition de la beauté féminine n'a pas changé. Seules les femmes minces font partie de la catégorie des belles femmes, selon eux.

Tous ceux et celles qui sont d'accord avec moi au Québec. Vous je invite à briser le silence:

- Sortez du placard, unissez-vous, solidarisez-vous.

- Allez sur le site web des maisons de production et faites leurs des commentaires.

- Contactez votre député.

- Contactez le ministre de la culture.

- Contactez les journalistes.

- Faites un blogue.

- Faites des posts facebook, twitter, instagram etc, pour leur dire que vous êtes d'accord avec moi pour qu'il ait plus de femmes rondes à la télévision.

En général, je ne me sens appuyé par personne, pourtant je défends une cause qui est légitime. Bien qu'on regarde ce que je fais, je ne recueille que peu de réactions. Celles que je reçois, c'est pour me dire qu'on n'est pas d'accord avec moi. "Je suis douteux".

Ainsi, après 25 ans sur le web à défendre cette cause, je n'ai pas de follower, de partisan ou de supporteur. J'ai juste des curieux(ses) qui regardent ce que je fais de loin.

Cela s'explique par le fait que les femmes, au Québec, sont encore beaucoup trop obsédées par la minceur. Le jour où les femmes m'appuieront, c'est qu'elles auront pris conscience de l'importance de cette cause pour favoriser leur bien-être physique et psychologique.

Complément d'information :

L'histoire

MINCE ALORS 2 ! Bande Annonce VF (Comédie, 2021) Charlotte de Turckheim, Lola Dewaere

MINCE ALORS 2 !

Mince alors !, sorti en 2012.

Charlotte Gaccio: Ronde et fière, la fille de Michèle Bernier assume ses kilos en trop !

MANIFESTATION À L'OCCASION DES PRIX GÉMEAUX 2021

Manifestation à l'occasion du Gala Artis 2021

Plus de femmes rondes aux francs-tireurs

Manifestation Gala Artist 2008

Je suis ronde, je clique

Recherche collaboratrice

"Il y a une discrimination à l'embauche quand on est différent" : Charlotte de Turckheim dénonce la grossophobie à la télévision

"On veut des gros à la télé !" : le coup de gueule de Charlotte de Turckheim contre la "grossophobie" des médias

Charlotte de Turckheim : «Il n'y a pas de gros dans le cinéma, et cela ne change pas »

Charlotte de Turckheim : sa violente charge contre la grossophobie à la télévision

Charlotte de Turckheim dénonce la grossophobie à la télévision : "Je suis sidérée"


Les sujets précédents :
La rondeur dans l'actualité des mois passés

Accueil - Contact

Copyright© 2022, Les Éditions de la femme Tous droits réservés.